Courtoisie

Conversation nationale sur l’urbanisme et l’aménagement des territoires

Dans le cadre de la grande conversation nationale sur l’urbanisme et l’aménagement des territoires, des élus municipaux, acteurs et partenaires du milieu municipal ont participé à des échanges visant à repenser notre Québec et à mettre en valeur la région de Laval. La vision et les orientations préliminaires de la Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires ont notamment été au cœur de la rencontre.

Les participants ont aussi pu mettre en lumière les enjeux propres à la région de Laval, entre autres :

  • le réaménagement des quartiers ainsi que la stimulation de la création et du maintien des milieux de vie à l’échelle humaine;
  • l’importance des environnements favorables pour un mode de vie sain et axé sur l’utilisation des transports actifs et collectifs;
  • l’importance de la protection des milieux naturels dans un contexte urbain;
  • le surcoût du redéveloppement;
  • l’attractivité et la représentativité des citoyennes et des citoyens dans leurs milieux de vie;
  • la flexibilité des outils en matière d’aménagement du territoire;
  • l’arrimage des projets gouvernementaux avec les planifications locales.

Notons que des rencontres régionales se sont tenues entre le 21 et le 23 juin, qu’elles ont repris le 17 août et se poursuivent jusqu’au 27 août.

Rappelons qu’en janvier dernier, le gouvernement du Québec a lancé cette ambitieuse démarche, la grande conversation nationale, pilotée par la ministre Laforest, afin de développer une toute première stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires. Les travaux se déroulent sur une période de 15 mois. Le développement de milieux de vie durables, de qualité et en santé est au cœur de cette stratégie et des actions ciblées par celle-ci.

Une vision concertée

Chacune des régions du Québec sera entendue au cours de cette vaste conversation nationale. À ces rencontres s’ajouteront d’autres activités de consultation, notamment en ligne, qui permettront à la population, aux organismes de la société civile et aux membres des nations autochtones de faire part de leurs préoccupations et de leurs commentaires pour favoriser une meilleure prise en compte des réalités vécues aux quatre coins du Québec.                                                                           

« Au cours des dernières années, plusieurs événements nous ont conduits à nous poser de plus en plus de questions sur la façon dont nous habitons notre territoire, dont nous le développons. Pensons à la pandémie, aux nouvelles réalités climatiques, aux préoccupations grandissantes en matière de mobilité et de développement durable. Chaque municipalité, chaque région a ses propres particularités, ses propres couleurs, tout comme les gens qui y vivent. Aujourd’hui, je salue l’engagement des élus et des représentants d’organismes de la région de Laval à l’égard de ce vaste chantier que représente l’élaboration de la toute première Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires. C’est le Québec de demain que nous bâtissons aujourd’hui », a déclaré, par voie de communiqué, Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

« L’urbanisme et l’aménagement de nos territoires sont une priorité pour notre gouvernement. Il faut innover dans nos façons d’aménager nos milieux de vie, nos espaces verts, notre quotidien et mettre en valeur l’identité de chacune de nos régions. Je suis très fier d’épauler ma collègue, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, dans cette grande conversation nationale et, en particulier, pour le volet régional », a souligné François Jacques, député de Mégantic et adjoint parlementaire aux Affaires municipales,

Faits saillants 

  • Le 27 janvier dernier, le gouvernement lançait une grande conversation nationale dans le but d’établir des objectifs communs et de définir les assises d’une vision moderne et harmonieuse de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire au Québec.
  • Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) a mis en place un comité consultatif dont le mandat consiste à conseiller le gouvernement à toutes les étapes de l’élaboration de la Stratégie. Un comité d’experts, regroupant des scientifiques, des chercheurs universitaires et des personnes détenant une expertise particulière et pertinente au regard de la démarche, est aussi chargé de formuler des recommandations au gouvernement quant aux orientations devant être abordées dans la Stratégie.
  • La réflexion ainsi entreprise s’est enrichie grâce à la contribution de chercheurs universitaires et d’experts dans le cadre, notamment, de trois séminaires tenus à l’hiver dernier. De plus, 12 laboratoires d’innovation publique ont réuni plus de 80 acteurs du milieu municipal et de la société civile. Les participants ont pu mettre en lumière les enjeux relatifs à l’aménagement du territoire à l’échelle du Québec et explorer des solutions pour créer les milieux de vie de l’avenir, axés sur l’équilibre, le mieux-être et la qualité de vie, tout en répondant aux impératifs de développement.
  • Les premières rencontres d’échanges avec les Premières Nations et les Inuits se sont tenues au printemps. Ces rencontres ont permis aux nations autochtones de faire connaître leurs enjeux et de contribuer à la conversation nationale.
  • Disponible en ligne, le document de consultation présente notamment la vision et les orientations préliminaires de la Stratégie.
  • Depuis le 16 août dernier, les personnes interpellées par les questions d’urbanisme et d’aménagement du territoire sont invitées à participer aux échanges et à soumettre leurs idées et leur point de vue sur les enjeux mis en lumière dans le cadre des travaux d’élaboration de la Stratégie au cours des derniers mois par le biais d’une consultation Web qui se tient jusqu’au 10 septembre 2021.
  • Rappelons que le gouvernement s’est doté d’un échéancier clair afin que la Stratégie soit rendue publique en avril 2022.