Courtoisie

Crise du logement : le Parti libéral du Québec propose une stratégie complète pour aider les Québécois à se loger de manière abordable

Nous vivons présentement une crise du logement sans précédent à travers l’ensemble du Québec. L’offre ne suffisant pas à la demande, ceci a pour impact de faire grimper rapidement le prix des loyers ainsi que le prix des maisons. Ces hausses sont inquiétantes pour les familles qui doivent dépenser une plus grande partie de leurs revenus pour se loger, sans compter qu’elles doivent continuer à se nourrir, se déplacer, payer l’hydro-electricité etc…

Comme cette crise touche l’ensemble des secteurs résidentiels tels que les logements et l’accès à la propriété, le gouvernement se doit d’agir sur tous ces fronts. Pourtant le gouvernement de la CAQ reste inactif et a préféré nier l’existence de cette crise durant les quatre dernières années, ce qui a gravement accentué le problème.

« On estime que 10 000 ménages lavallois sont pris avec des besoins impérieux en matière du logement. De nombreux témoignages sont extrêmement tristes, j’ai porté leurs voix devant le gouvernement caquiste qui a refusé de m’entendre, mais je continuerai de représenter les intérêts de mes concitoyens et surtout ceux des plus vulnérables », a déclaré  Saul Polo, député et candidat libéral dans Laval-des-Rapides pour 2022,

« La crise du logement était prévisible, et ce, pour une deuxième année consécutive. Le Parti libéral du Québec a averti le gouvernement et proposé des actions concrètes dans les derniers mois. Des milliers de locataires ont besoin de logements sociaux dès maintenant ! À peine depassé le 1er juillet, nous nous devons de constater que l’habitation n’est clairement pas une priorité pour la CAQ. Il serait temps pour François Legault de mettre son orgueil de côté et de s’entendre notamment avec le gouvernement fédéral afin de réunir tous les éléments pour que les Québécois et les Québécoises dans le besoin puissent se trouver un toit », a ajouté Marie-Claude Nichols, députée de Vaudreuil, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’habitation et candidate libérale dans Vaudreuil pour 2022.

Un gouvernement libéral aidera les Québécois à se loger de manière abordable et à acquérir une propriété en :        

  • Mettant sur pied une politique d’encadrement des opérations d’achat-revente et limitant les surenchères de propriétés rénovées;
  • Favorisant la construction de logements abordables partout au Québec;
    Bonifiant l’offre de logements sociaux en déployant un plan d’investissement afin de construire 50 000 nouvelles unités;
    Éliminant la taxe de bienvenue lors de l’achat d’une première propriété avec pleine compensation pour les municipalités;
    Bonifiant le régime d’accès à la propriété (RAP) en montant le plafond à 50 000$, soit
    15 000$ de plus qu’actuellement, ainsi qu’en assouplissant les règles d’utilisation du RAP.

Une plateforme électorale à l’écoute des besoins des Québécoises et des Québécois      

Le Parti libéral du Québec est la première formation politique à dévoiler sa plateforme électorale en vue des élections générales de l’automne prochain. Ces propositions qui sont portées par Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec, innovent à l’aide de plus de 250 mesures concrètes pour une économie québécoise forte et mettent à profit le talent de toutes les régions tout en conciliant la protection de l’environnement.

Pour parcourir la plateforme libérale : clic.plq.org/plateforme