Courtoisie

La pionnière et réputée écosociologue Laure Waridel sera conseillère à la transition écologique dans une administration de Stéphane Boyer

La pionnière et réputée écosociologue, Laure Waridel, appuie officiellement le Mouvement lavallois – Équipe Stéphane Boyer et collaborera avec une éventuelle administration Boyer comme conseillère à la transition écologique.

À titre de conseillère spéciale, Laure Waridel conseillera M. Boyer sur les questions relatives aux changements climatiques. Elle sera entre autres impliquée aux différentes étapes de la grande consultation sur la transition écologique et du plan régional qui en découlera.

« C’est un immense privilège de compter sur l’appui d’une pionnière du mouvement écologiste comme Laure Waridel, dont la crédibilité est établie depuis des décennies. En plus, nous aurons la chance de compter sur ses précieux conseils à l’hôtel de Ville afin d’accélérer la transition écologique à Laval », se réjouit Stéphane Boyer.

DE BONS MOTS POUR ALEXANDRE WARNET

Le parcours de Mme Waridel a croisé celui d’Alexandre Warnet, candidat du Mouvement lavallois dans Laval-des-Rapides.

« Engagé dans la transition écologique depuis de nombreuses années, Alexandre est celui pour qui je voterais si j’habitais Laval et je choisirais Stéphane Boyer comme maire », résume Mme Waridel.

« Je connais Alexandre depuis 15 ans. Son intelligence vive et son cœur immense m’ont souvent marqué. Il est une des personnes les plus empathiques que je connais. Alexandre est une personne de contenu autant que de cœur et d’actions. Je l’ai vu relever des défis professionnels complexes avec une efficacité redoutable », ajoute-t-elle.

À PROPOS DE L’ENGAGEMENT DU MOUVEMENT LAVALLOIS POUR L’ENVIRONNEMENT

« La protection de l’environnement et la lutte aux changements climatiques sont des valeurs cardinales de notre formation politique et sont donc partagées par l’ensemble des candidates et des candidats. Nous sommes donc fiers de présenter une équipe avec de réels experts en la matière », précise M. Boyer.

Paul-Yanic Laquerre, candidat dans Saint-Bruno, président-sortant du Comité régional de l’environnement de Laval

Alexandre Warnet, candidat dans Laval-des-Rapides, secrétaire-trésorier-sortant du Comité régional de l’environnement et instigateur du mouvement Laval en transition

Cecilia Macedo, candidate dans Marigot, ambassadrice de la Fondation David Suzuki

Rappelons qu’au cours des dernières années, l’administration Demers-Boyer a :

Quadruplé les espaces naturels protégés à Laval

Planté 100 000 arbres et arbustes

Banni des sacs de plastique

Banni les pesticides nocifs comme le glyphosate

Adopté un ambitieux plan de réduction des GES

Adopté l’électrification des véhicules de la Ville

Mise en place de la collecte du compost à tous les foyers lavallois

Travaillé à l’élaboration d’un ambitieux code de l’urbanisme

« Sans l’ombre d’un doute, nous avons été l’administration la plus verte que Laval ait jamais eue. Maintenant, soyons encore plus ambitieux et allons encore plus loin pour nos écosystèmes et notre climat! », assure M. Boyer.

Les principaux engagements du Mouvement lavallois pour le prochain mandat :

Doubler les investissements pour l’acquisition et la protection de milieux naturels avec un fonds de 100M$ pour le prochain mandat

Créer une immense réserve faunique sur la rivière des Mille-Îles

Faire passer les espaces naturels protégés à 17% du territoire

Adopter un Plan régional de transition écologique

Créer un Bureau de l’innovation sociale et de la transition écologique

Assurer des accès aux berges et boisés

Adopter une réglementation pour le verdissement des stationnements