Courtoisie. Stéphane Boyer, maire de Laval

La Ville de Laval fait connaître ses priorités en vue de l’élection du 3 octobre

Alors que la campagne électorale bat son plein, le maire de Laval, Stéphane Boyer, rencontrera différentes formations politiques dans les prochaines semaines afin de leur présenter les priorités édictées par la Ville de Laval. Sans surprise, les thèmes des infrastructures de transport en commun, le logement abordable, la protection de l’environnement et la santé seront au cœur des discussions.

« Je remercie à l’avance l’ensemble des formations politiques pour leur écoute attentive des besoins des Lavallois.es. Je vous invite à faire vôtres ces engagements locaux. La différence que vous pourrez faire à titre de député.e de Laval est aussi essentielle que nécessaire. On compte sur vous! », affirme le maire de Laval, Stéphane Boyer.

Transport en commun

La Ville souhaite que les trois projets structurants de transport collectif annoncés en mai dernier par le gouvernement soient lancés.

Un autobus à haut niveau de service sur les boulevards de la Concorde et Notre-Dame, entre les boulevards Curé-Labelle et des Laurentides ;

Un mode structurant de transport collectif vers le centre de Laval, dans le prolongement de la branche ouest de la ligne orange du métro ;

Un mode structurant de transport collectif reliant l’est de l’ouest, sur l’axe du boulevard Saint-Martin, qui sera prolongé.

Logement abordable

Laval demande à ce que les candidat.es s’engagent à permettre la taxation de la spéculation foncière, tel que présenté au Sommet de l’habitation. Une telle mesure permettrait aux municipalités de financer plusieurs programmes en matière d’habitation. En outre, la Ville demande au futur gouvernement de mettre en œuvre des programmes permettant de créer des logements sociaux et abordables et que ceux-ci soient financés sur une base pluriannuelle.

Protection de l’environnement

En 2020, Laval s’est dotée d’une cible de réduction de 33% des émissions de gaz à effet de serre (GES) sous le niveau de 1990 d’ici 2035. Pour atteindre cette cible, nous évaluons que nous devrons réduire nos émissions actuelles (c’est-à-dire le niveau de 2018) d’approximativement 500 000 tCO2e. La Ville demande une aide financière au gouvernement du Québec pour déployer les mesures et les actions prévues dans le Plan d’adaptation aux changements climatiques et le Plan de réduction des émissions de GES, lesquels seront lancés d’ici quelques mois.

Santé

La croissance démographique de Laval est parmi les plus soutenues au Québec depuis les années 1990. Pour être en mesure de maintenir, d’améliorer et de restaurer la santé et le bien-être des Lavalloises et Lavallois, il est important d’augmenter la capacité hospitalière pour accueillir convenablement patients et professionnel.es du milieu de la santé. Ainsi, la Ville demande que le projet de modernisation de l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé continue d’être priorisé et qu’il se poursuive dans ses phases subséquentes.

En apprendre plus : consulter les demandes complètes

Pour consulter le cahier des demandes aux partis politiques, cliquez ici!