Stéphane Boyer, maire suppléant de Laval photo courtoisie

Laval représente 50$ de la création d’emploi de la grande région métropolitaine

Le maire suppléant, vice-président du comité exécutif, responsable des finances publiques et du développement économique, Stéphane Boyer, est particulièrement fier de mettre en lumière les données du deuxième rapport trimestriel sur l’économie lavalloise.

Au niveau de l’emploi, il y a maintenant plus de 18 000 Lavalloises et Lavallois de plus en emploi qu’avant le début de la pandémie, une augmentation de 8,7%. La création d’emploi de Laval est donc responsable pour cette période de 50% de tous les nouveaux emplois de la région de Montréal, alors que Laval représente environ 10% de la population. Pour sa part, le taux de chômage est en baisse, à 7,1% alors qu’il s’établissait à 8,9% au dernier trimestre, sous la moyenne métropolitaine.

« Il s’agit d’excellentes nouvelles qui confirment les tendances positives observées en début d’année. Il reste certainement du travail à faire pour appuyer nos entrepreneurs, mais ces chiffres démontrent l’effet positif qu’ont eues nos mesures de relance économique pendant le pire de la crise. Avec un marché de l’emploi dynamique et des investissements exceptionnels, nous nous positionnons avantageusement pour une relance économique forte », explique Stéphane Boyer.

Les investissements sont au rendez-vous

Au niveau des investissements, Laval commence l’année en trombe. Pour les deux premiers trimestres de l’année, la valeur des permis émis atteint plus de 757 M$. C’est environ 10 M$ de plus que pour les deux premiers trimestres des années 2019 et 2020 mis ensemble. C’est la meilleure performance de notre marché immobilier depuis que Laval tient ces registres.

Pour consulter le rapport trimestriel, c’est ici!