Crédit photo BIGBEN FOTO

Les Pétroliers ont manqué de temps!

Tirant de l’arrière par deux dans la série les opposant à l’Assurancia, l’équipe de Pierre Pelletier était privée des services de Danick Paquette et Mathew Medley. Dans le cas de Paquette son épouse donnait naissance.

Les Pétroliers se sont retrouvés en mauvaise posture lorsque deux punitions ont permis à la formation locale de capitaliser à chaque fois. L’Assurancia jouissait ainsi d’une avance de deux buts après 8 :15 de jeu. En fin d’engagement, Nicolas Poulin redonna espoir aux siens après que Jean-Michel Daoust lui eut remis le disque dans l’enclave ayant remporté sa bataille à 1 contre 1 le long de la rampe.

Malheureusement pour les Lavallois qui faisaient tout pour revenir dans le match, les locaux portaient à deux buts leur avance. Lors d’une supériorité numérique, Philippe Bureau-Blais permit aux siens d’espérer alors qu’il trouvait le fond du filet, mais tous les efforts des joueurs des Pétroliers ne permirent pas de créer l’égalité. À 17 :12, l’Assurancia y allait d’un quatrième filet lorsque Gabriel Lemieux déjoua Martin Ouellette en échappée. Trop peu trop tard, après que Nicolas Poulin eut inscrit son second de la soirée, les derniers efforts des Lavallois demeurèrent vains.

Dominés au chapitre des tirs en première période, les Pétroliers doublèrent leurs rivaux en deuxième et troisième tiers-temps dirigeant un total de 34 tirs vers Étienne Marcoux.

Dans la défaite, Nicolas Poulin récolta la mention de troisième étoile qu’il aurait bien troquée contre un troisième filet!

Les troupes auront peu de temps pour se reposer puisque le quatrième match de cette série sera disputé samedi soir au Colisée Laval. Les Pétroliers du Nord n’ont pas baissé les bras entendent bien se battre jusqu’à la toute fin afin de prolonger cette série. Les joueurs auront besoin de leurs bruyants partisans, ceux qui les ont fait frissonner si souvent lors de la saison.