Courtoisie

Plusieurs jeunes se rangent derrière la CJPL

Le 16 décembre dernier, les membres de la Communauté Jeunesse du Parti Laval (CJPL) ont tenu leur assemblée générale annuelle lors de laquelle ils ont déterminé les bases de leurs actions pour le mandat à venir et élu le nouvel exécutif.

À cette occasion, plusieurs jeunes de différents horizons ont été nouvellement élus, tel que Redouane Yahmi, jeune candidat indépendant à la mairie lors de l’élection du 7 novembre 2021 et le cap de la CJPL a été fixé sur la mise en place d’actions concrètes pour valoriser la participation électorale chez les 18-30 ans.

Coaliser la jeunesse lavalloise

Outre l’ex-candidat à la mairie, notons l’élection de Tommy Vallée à la présidence pour un 4ème mandat consécutif, de Dayila Sassy, ex-candidate dans Auteuil, de Sarah Ouagueni agente de projet à la Table de concertation de Laval en condition féminine, ainsi que de Jessy Léger, Thomas Guillemette et Xavier Dupuis.

« Je suis particulièrement fier de la qualité des candidatures reçues. Cela démontre la capacité de la CJPL à attirer des jeunes talentueux de différents horizons sous un seul et même véhicule politique. Nous l’avons vu le 7 novembre dernier, nous devons travailler augmenter le taux de participation, notamment chez les jeunes et pour ça, il faut coaliser la jeunesse lavalloise. Je suis confiant que nous y arriverons d’ici 2025 » souligne Tommy Vallée, président de la Communauté et ex-candidat de Parti Laval dans Concorde-Bois-de-Boulogne.

Selon lui Parti Laval était la seule formation politique, lors de l’élection, à considérer les préoccupations des jeunes. Il cite au passage un cahier de propositions de la CJPL dont plusieurs ont été intégrées au programme du parti et la place faite aux jeunes au sein de la formation politique. Cependant, il croit qu’il reste du travail à faire et ajoute que la CJPL, au courant des prochaines années mettra la main à la pâte.

Cap sur une hausse du taux de participation

En réponse aux résultats anémiques des dernières élections municipales à Laval, notamment chez les 18-30 ans, le nouvel exécutif, affirme qu’il se concentrera à stimuler l’intérêt de ces derniers envers leur gouvernement de proximité.

« Nous voulons faire comprendre aux jeunes l’impact du rôle des villes dans leurs vies afin de susciter leur intérêt et afin que tous ensemble, nous puissions contribuer à la mise en place de changements majeurs à Laval. C’est pour ça que lorsque Tommy m’a appelé, j’ai tout de suite accepté de me joindre à son équipe

», explique Redouane Yahmi, nouvellement élu.

« Notre mandat pour la prochaine année consistera à s’interroger et à développer des moyens à prendre pour les intéresser à la politique», poursuit-il.