photo tirée de Facebook

Prolongement de l’autoroute 19 entre les autoroutes 440 à Laval et 640 à Bois-des-Filion

Les gouvernements du Canada et du Québec sont fiers d’annoncer que les travaux de la phase 1 du projet de prolongement de l’autoroute 19, soit la construction de l’échangeur Saint-Saëns, à Laval, ont débuté. Le ministre de la Justice et procureur général du Canada, M. David Lametti, au nom du ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, M. Dominic LeBlanc, et le ministre des Transports du Québec et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, accompagnés du maire de Laval, M. Stéphane Boyer, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Après plusieurs décennies d’attente, le chantier est ainsi officiellement lancé avec la phase 1 du projet de prolongement de l’autoroute 19. L’échangeur situé à la hauteur de la rue Saint-Saëns Est, à Laval, est le tout premier des quatre nouveaux échangeurs prévus dans le cadre de ce projet. Sa mise en service est prévue dès la fin des travaux de la phase 1, en 2023.

À terme, ce projet permettra d’améliorer la mobilité à Laval et dans les Basses-Laurentides pour les usagers du transport collectif, les automobilistes et les marchandises. Une piste multifonctionnelle sera également aménagée afin de permettre la mobilité active.

Le projet étant une priorité du gouvernement du Québec, il a fait l’objet de mesures d’accélération permises à la suite de l’adoption de la Loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure.

« Aujourd’hui, on donne le coup d’envoi à un projet attendu depuis longtemps par les gens de Laval et de la Rive-Nord. On s’était engagés à le réaliser, et on livre en investissant dans le transport collectif. C’est un sérieux coup de pouce pour la croissance économique et la qualité de vie des gens d’ici. » a affirmé M.

L’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, au nom de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités.

« C’est avec grand plaisir que j’annonce que les premiers travaux de construction prévus dans le cadre du projet de prolongement de l’autoroute 19 sont bel et bien entamés. L’attente est désormais terminée, et les déplacements seront améliorés pour les automobilistes et le transport collectif. Nous allons nous assurer que ce chantier d’envergure suit rondement son cours. D’ici quelques années, il y aura une petite révolution dans le portrait de la mobilité des banlieues de la région métropolitaine parce que votre gouvernement est déterminé à l’améliorer, tout en la rendant aussi plus durable. C’est notre vision. » a soutenu M. François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

« Nous sommes heureux de voir que les équipes sont déjà à pied d’œuvre sur le terrain pour cette phase 1 du prolongement de l’autoroute 19. Ces travaux permettront de résoudre des problèmes de congestion alors que des milliers de déplacements sont effectués sur cet axe chaque jour. Ils permettront également une meilleure offre de transport collectif et de déplacements durables aux citoyennes et citoyens de Laval et de la couronne nord. » a souligné M. Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

« L’annonce d’aujourd’hui marque le commencement d’un tout nouveau chapitre concernant la mobilité de Laval et des environs. C’est avec beaucoup de fierté que nous assistons au démarrage de ce chantier. Le réaménagement de l’échangeur Saint-Saëns améliora le quotidien des personnes qui circulent dans ce secteur fort achalandé. » s’est réjoui M. Christopher Skeete, député de Sainte-Rose

« En tant que député de la circonscription de Blainville, je me réjouis du début des travaux du prolongement de l’autoroute 19, attendu depuis près de 50 ans par les citoyennes et citoyens de Bois-des-Filion, de Lorraine et de Blainville. C’est toute la région des Basses-Laurentides qui pourra enfin bénéficier de cette infrastructure majeure. Je peux vous assurer que je vais continuer à suivre avec énormément d’attention les différentes étapes de ce projet qui aura des répercussions positives pour les usagers de la route. » a affirmé M. Mario Laframboise, député de Blainville

« Je suis convaincu que cette mise en chantier agira comme un véritable baume pour plusieurs familles lavalloises qui pourront bientôt passer davantage de temps de qualité ensemble. Du même coup, ces travaux répondent favorablement à une diversité d’enjeux, prévoyant une amélioration de la mobilité du transport collectif et de la mobilité active : une façon de faire moderne qui sera sans aucun doute appréciée par les citoyennes et citoyens lavallois. » a conclu M. Stéphane Boyer, maire de Laval

Faits saillants

• Le prolongement de l’autoroute 19, qui comporte trois voies par direction, dont une voie réservée aux autobus, aux véhicules électriques et au covoiturage, sera réalisé entre les boulevards Saint-Martin Est, à Laval, et Industriel, à Bois-des-Filion. Actuellement, près de 34 000 véhicules empruntent chaque jour le pont Athanase-David, qui surplombe la rivière des Mille Îles et sur lequel des interventions sont prévues dans le cadre du projet.

• Les travaux de cette première phase du projet s’échelonneront jusqu’en 2023. Ils comprennent :

◦ la construction, à Laval, de l’échangeur autoroutier de la rue Saint-Saëns Est;

◦ la reconstruction de la rue Saint-Saëns Est sur un tronçon de près de 1,2 km, ce qui inclut :

▪ l’élargissement et la reconstruction de la structure de chaussée;

▪ l’ajout d’un drainage fermé et d’une piste cyclable;

▪ la mise en place d’un nouvel éclairage de part et d’autre de la rue;

◦ la construction d’un tronçon de l’autoroute 19 sur environ 1,45 km en direction nord;

◦ la construction de premiers segments de la piste polyvalente;

◦ la construction d’un nouveau lien ouest pour la rue Saint-Saëns Est.

• Le projet de prolongement de l’autoroute 19 a fait l’objet d’un engagement de la part du gouvernement du Canada pour une contribution de 260,4 M$ par l’entremise du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures provinciales-territoriales – Projets nationaux et régionaux.

• La réalisation de l’avant-projet définitif ainsi que des plans et devis des autres phases est toujours en cours. L’investissement du gouvernement du Québec sera connu une fois le dossier d’affaires du projet global approuvé par le Conseil des ministres.